Kevin Savonni : l’étoile montante de l’immobilier

Tu es expert en immobilier. Déjà pourquoi ce métier, qu’est-ce qui t’as attiré ? Et quelle est la mission principale de l’expert immobilier ? 

« L’immobilier est devenu une passion. Mes parents n’ont jamais été propriétaires, ils l’ont regrettés. Ils nous ont donc formatés pour qu’on achète rapidement. Par la suite, j’ai cherché un CDI. Une fois l’avoir eu, six mois après j’ai débuté dans l’immobilier. J’ai rencontré un expert, il animait des séminaires et des ateliers. Pendant un an et demi, je me suis formé et j’ai commencé en tant qu’investisseur et c’est comme ça qu’en deux ans j’ai eu 20 appartements.

Une fois, je suis allé à un séminaire et je me suis rendu compte que j’avais plus de choses à dire que les conférenciers. J’ai compris qu’il fallait que je me lance. De là, j’ai créé mon entreprise. »

 

Tu possèdes 20 appartements c’est juste énorme ! Quel est le secret ? 

« Il n’y a pas vraiment de secret. Il faut être tenace, endurant et être préparé mentalement. En réalité, il faut avoir le bon état d’esprit : ce qu’on applique dans notre vie professionnelle, il faut l’appliquer aussi dans notre vie personnelle. Au début il faut savoir que je n’avais vraiment pas l’idée d’être un expert en immobilier, je voulais être investisseur. »

 

Toutes ces propriétés font-elles l’objet d’un objectif à atteindre ? Si oui, quel est-il ? 

« J’ai un objectif en terme d’emprunt. Je veux 5 millions d’euros ce qui fait à peu près 7 millions d’euros en patrimoine. Lorsque j’aurais atteint cet objectif, l’idée est de quitter mon emploi de salarié. Grâce à ce patrimoine, je compte me retirer de mon investissement et accompagner les intéressés dans l’immobilier. »

 

Est-ce-qu’il y a des personnes dont le parcours t’a inspiré dans cette course de l’immobilier ? 

« Oui. J’ai des mentors successifs. Des hommes qui détiennent des mindset très puissants et des compétences pour vendre de l’immobilier neuf. J’ai commencé à travailler moi-même mon mindset, j’ai deux de mes mentors qui sont deux frères, et d’autres investisseurs que j’ai pu rencontré et qui ont changé ma manière de voir l’immobilier quand je n’en avais pas une vision optimale.

Par exemple, mardi on jouait au jeu du cashflow à 4, et là je revois quelqu’un que je connais depuis mon aventure dans l’immobilier. Il ne travaille pas, il n’est ni salarié, ni vraiment entrepreneur et gagne 400 euros par mois. Et malgré ça, il m’explique que les banques lui font quand même un financement de 400 000 euros. Ça m’a inspiré ! Je me dis « mais.. comment il fait ça ? » Par cet exemple, je veux dire que ce sont aussi les personnes que je rencontre qui m’inspirent ! On m’a toujours dis « ne déteste rien », ça veut dire « sois ouvert, écoute » ! C’est ce que je fais, quand je discute je me mets en mode débutant et j’apprends de tout le monde. »

 

Grâce à cette expérience tu as pu monter ton entreprise Revenus Locatifs. Parle nous-en un peu.

« Il y a 9 mois je ne savais même pas que j’allais la créer. Je règle une réelle problématique en faisant tout de A à Z pour mon client comme si c’était mon projet. C’est-à-dire que je trouve son bien, je l’aiguille vers un notaire, je trouve moi-même le locataire. En fait, je fais tout à sa place si le client n’a pas les connaissances, si il a peur. 

Je fais une étude de la personne, donc on part de zéro. Je capte son objectif et je recherche le bon bien car tous les biens ne lui correspondent pas. Je vends de l’immobilier et il est important pour moi que le client et le bien matchent. »

 

Quel est, à ton avis, l’état d’esprit qu’il faut avoir pour exercer ce métier ? 

« C’est très humain, c’est que de la relation humaine. Il faut que l’agent immobilier apporte un côté affectif auprès de ses clients. Il faut comprendre que le client prend des risques en investissant, donc il faut savoir être un bon communiquant pour les rassurer. »

 

Connait-on des échecs en immobilier ? Si, oui lesquels et comment les prévenir ? 

« En immobilier, le soucis majeur c’est les problèmes de travaux : les canalisations, si elles cassent, c’est très embêtant, c’est ce qui peut causer un échec. Pour éviter ce soucis, je ne prends que des appartements refaits à neuf qui sont classés et qui sont placés dans les meilleurs endroits de la ville. Ainsi le client n’a pas à se soucier du ravalement de façade. Un appartement neuf laisse place à la création. »

 

Est-ce qu’aujourd’hui tu mets ton expérience au profit d’un enseignement, d’ateliers ou autres ?

« Oui. J’ai fait une vidéo avec un bloggeur, ça a eu un succès fou ! 40 000 vues en 3 mois. Le fait que j’ai pu acheté 20 biens en deux ans ça a vraiment impressionné les gens. Ça m’a aidé à me faire connaître. Depuis, je suis orateur lors de séminaires, j’écris un livre et je crée un mastermind pour les personnes qui n’y connaissent rien. J’aimerais être conférencier et également faire un événement chaque mois où j’inviterai des personnes pour parler immobilier dans mes propriétés, faire du réseautage quoi ! »

 

Dernière chose, tu es membre de KOVALYS CONNECT ! Tu partages donc la même vision sur l’entrepreneuriat que nous, celle d’encourager l’entrepreneuriat et de donner les mêmes chances de réussite à tout le monde. Qu’est-ce que tu aimerais dire aux personnes qui souhaitent se lancer dans l’immobilier et faire fortune dans ce domaine ? 

« Qu’il faut le faire c’est tout. Chaque jour qui passe est un jour que tu perds pour rembourser ton crédit. L’immobilier est à considérer avant tout comme une méthode si tu veux devenir riche. Je dirais donc faites une stratégie, formez-vous et ne lâchez pas ! »

 

Si vous aussi, vous souhaitez investir dans l’immobilier et être accompagné(e), retrouvez Kevin Savonni à l’Online Business Show, le 27 juin à 20h30 sur live.kovalys.com.

Il répondra EN LIVE à toutes vos questions, et vous donnera de précieux conseils pour vous lancer dans l’investissement immobilier !

Places limitées, faites vite ! Cliquez ici pour vous inscrire.

Laisser un commentaire